Je ne vous ai pas présenté ma bûche de Noël pour une simple raison, c'est que celle que j'ai préparée était issue d'un autre blog, donc aucun intérêt de vous présentez une réalisation déjà proposée par l'un des plus beaux blogs de pâtisserie (le lien est dans la colonne à gauche), il s'agit de Religieuse et tartes catin.

Les recettes et leur réalisation sont toujours au top, je vous invite à aller lui rendre visite.

Toutefois, comme je vous avais proposé une recette de glaçage miroir coloré il y a quelque temps, je me suis dit que j'allais juste faire un zoom sur le glaçage brillant au chocolat pour compléter cette série. Comme vous pourrez le lire sur son blog, ce glaçage est une recette de Stéphane Merlat.

Ce glaçage est assez proche de celui que vous pouvez trouver dans l'Encyclopédie du chocolat, on y a juste ajouté du glucose et du miel.

Avant de voir la recette, voici une photo de ce que celà donne sur quelques dômes fait avec "les restes" de ma préparation pour la bûche :

photo 3

La recette :

Tout d'abord, prendre 6g de gélatine en feuilles, et les plonger dans un grand bol d'eau bien froide.

Dans une première casserole, faire un sirop avec 50g d'eau et 133g de sucre, laisser fondre le sucre à feu moyen, faire bouillir quelques secondes, stop c'est terminé.

Dans une seconde casserole, chauffer les autres ingrédients, à savoir : 95g de crème liquide, 48g de glucose, 36g de cacao en poudre, 14g de miel.

Verser ensuite le sirop dans la "casserole cacao", redonner un bouillon quelques instants, et stopper la cuisson.

Hors du feu ajouter la gélatine, en prenant soin de bien l'essorer, mélanger quelques secondes pour la dissoudre.

Voilà, c'est presque terminé, il reste à bien passer au mixer plongeant. Verser dans un cul de poule, filmer au contact et réserver au froid.

Ce glaçage doit reposer au froid avant utilisation. L'idéal est de le faire la veille, il ne restera alors qu'à le réchauffer au bain marie doucement, et le laisser descendre aux environs de 29°C pour utilisation.

Attention à ne pas trop remuer ce glaçage lors de sa préparation, sinon vous allez incorporer des bulles d'air, et ce sera un peu moins joli sur votre entremet.

Ami(e)s du chocolat, amusez vous bien avec ce glaçage !