Le sucre d'art.... voilà un domaine qui fascine, qui émerveille, et parfois...qui fait peur !

suc3

Trop technique, trop compliqué, trop loin de la pâtisserie ou de la chocolaterie, le travail du sucre n'est pas la première chose que l'on a envie d'apprendre quand on décide de se lancer dans la pâtisserie amateur. Mais après avoir été reçu à mon second CAP en juin dernier (chocolatier-confiseur), j'avais envie de découvrir un domaine complémentaire. Alors d'accord vous allez me dire que j'aurais pû vous parler de glaces...et bien non, en tous cas pas pour le moment.

Je me suis inscrit à une formation chez FERRANDI à Paris qui se passe tous les mercredis soirs de septembre à décembre sur le thème du sucre d'art. Au programme il y aura les différentes techniques qui composent le travail du sucre : la fabrication des structures de base, le sucre coulé, le sucre tassé, la glace royale, puis le pastillage. Dans un second temps nous étudierons les techniques autour du sucre tiré et soufflé. 

Voici quelques photos issues de nos 4 premiers cours sur l'étude des structures de base.

Sur la première photo une base recouverte de glace royale avec effet marbré, un disque de sucre coulé, un support en sucre tassé, un second disque en sucre coulé et pour donner du volume et de la hauteur une arabesque en sucre coulé.

Ici le travail de l'ensemble des stagiaires (la mienne c'est la rouge qui penche dangereusement...) :  

suc1

Cours suivant : Le Pastillage

past1b

et après montage avec des éléments en sucre coulé voici nos deuxième structures de base incluant nos éléments de décoration en pastillage :

past2

 

Un point de détail ici, le disque du bas a été coulé sur du papier aluminium légèrement froissé, un effet très sympa pour la base de la pièce. Cette pièce est celle de notre professeur Bruno CIRET :

past4

Ici ma pièce (il y avait trop de colorant, on ne voit plus la couleur qui devait être verte) :past5

La prochaine fois je vous proposerai quelques photos de nos travaux en sucre tiré...